trottibus_02

Trottibus à Québec : ça prend tout un village… pour se rendre à l’école!

Tatiana Polevoy

Julie Lemieux est une femme impliquée dans son milieu. « Quand mon fils aîné était en première année, il y a trois ans, je marchais sur le trajet entre la maison et l’école. J’ai voulu sécuriser les lieux et mon idée m’a amenée à sonder l’intérêt de l’école pour l’instauration d’un Trottibus. J’ai tout de suite eu un “oui”! » Il n’en fallait pas plus à cette maman de Stoneham pour lancer l’aventure du Trottibus dans son quartier.

Trottibus

Le b.a.-ba du Trottibus

Le Trottibus est un autobus à pied… tout simplement! En suivant un trajet sécuritaire, les jeunes se rendent à l’école le matin en marchant, encadrés par des bénévoles. La troupe accueille chaque nouveau petit marcheur à un arrêt prédéterminé, exactement comme le ferait un autobus. Les enfants d’âge scolaire profitent ainsi d’un mode de transport actif et les parents sont libérés d’avoir à accompagner leur enfant chaque matin à l’école. En plus de favoriser l’activité physique, le Trottibus permet de réduire le nombre de voitures dans les rues le matin.

Livre pour un Québec en forme

 

De plus en plus de marcheurs

Tout le monde peut faire la demande et organiser la mise sur pied d’un Trottibus pour le trajet vers l’école du quartier en se rendant sur le trottibus.ca. C’est comme ça que Julie Lemieux a instauré le sien.

« On essaie d’encourager les jeunes à se déplacer. Mais on veut aussi changer les habitudes de leurs parents! Depuis que le Trottibus a commencé, il y a de plus en plus d’enfants et d’adultes qui marchent. » Pour la mère de deux enfants, cependant, l’idéal serait qu’on n’ait plus besoin du Trottibus : « Il faudrait que ça redevienne une habitude de vie comme avant ».

En attendant, les petits élèves de l’école du Harfang-des-Neiges démarrent leur journée mieux outillés : en classe, selon leurs profs, ils sont plus concentrés. Et c’est sans oublier la fierté qui vient avec la participation au Trottibus! « Ils ont un dossard qu’ils aiment porter et à la fin de l’année, ils peuvent remporter de beaux prix, comme des trottinettes quatre saisons », dit Julie Lemieux.

Trottibus

crédit photo : Chiropratique Stoneham

Soutien et implication

La clé du succès des Trottibus réside toutefois dans l’apport des bénévoles qui se déplacent tous les matins pour marcher avec les enfants. À Stoneham, la réponse est incroyable : même le maire accompagne les élèves un matin par semaine! Parmi les autres bénévoles, il y a des parents, bien sûr, mais aussi des gens sans enfants, dont une dame qui profite de cette sortie pour promener ses chiens! On dit souvent que ça prend tout un village pour élever des enfants, mais ça en prend aussi tout un pour les accompagner à l’école!

 


Québec en Forme souligne 10 ans de partenariat entre le Gouvernement du Québec et la Fondation Lucie et André Chagnon en publiant une série de textes inspirants de gens ayant fait un changement au Québec.


 

, , , , ,

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire