quest-ce-quon-mange_juillet-2016

Qu’est-ce qu’on mange; des formations en alimentation à Laval

Tatiana Polevoy

« Finis ton assiette! » « Mange tes légumes si tu veux ton dessert »! Voilà des phrases qu’on entendra de moins en moins dans les milieux de garde de Laval. Et c’est en partie grâce au programme Qu’est-ce qu’on mange?, mis en place par le groupe Promo-Santé de Laval avec la collaboration de Québec en Forme.

Un programme adapté aux besoins des éducateurs et éducatrices

Destiné aux intervenants en service de garde éducatifs à l’enfance, autant dans les centres de la petite enfance (CPE) que dans les services de garde en milieu familial (RSG), Qu’est-ce qu’on mange? vise à développer des outils de formation en lien avec l’alimentation.

qu'est-ce qu'on mange

Jade Bégin-Desplantie est nutritionniste et a travaillé sur le projet. Depuis trois ans, elle a développé avec ses collègues différents modules et animé des formations.

Parmi les ateliers les plus populaires, elle cite celui sur la planification des menus. « On remet aux intervenants des recueils de recettes, des outils pour planifier leurs menus, en s’assurant d’intégrer suffisamment de protéines et de produits laitiers, de varier les couleurs et les saveurs, de rendre les recettes plus santé », explique-t-elle.

Depuis ses débuts en 2011, le programme a rejoint 1350 intervenants auprès des jeunes de 0-5 ans. Lynda Lee Giraldeau, coordonnatrice pédagogique d’un bureau coordonnateur qui supervise 115 services de garde en milieu familial en plus du CPE Le Hêtre de Laval-des-Rapides, a reçu la formation.

Elle souhaite maintenant que tous les intervenants des milieux de garde qu’elle supervise la reçoivent. « Ça m’a fait réaliser qu’on avait tous une histoire par rapport à la nourriture, et que cette histoire part de notre enfance : elle définit nos habitudes alimentaires pour le reste de notre vie. Désormais, on essaie que nos éducateurs insistent sur les signaux de satiété des enfants plutôt que de leur demander de finir leur assiette. »

qu'est-ce qu'on mange

Un nouveau cadre de référence

Jade Bégin-Desplantie explique que les nouvelles réalités des milieux de garde ont nécessité l’ajustement du projet en cours de route. Au début, la référence était le Guide alimentaire canadien. Puis, le Ministère de la Famille a fait paraître un nouveau cadre de référence, Gazelle et Potiron. La nutritionniste et ses collègues ont dû s’assurer que toutes les connaissances soient en harmonie avec le nouveau code.

« Par exemple, certains CPE ont un fournisseur de qui ils reçoivent des coupes de fruits dans le sirop. Le nouveau cadre suggère plutôt des fruits dans de l’eau ou un sirop léger. On a travaillé pour que tout concorde. »

Des dossiers d’avenir

Reste qu’à l’heure actuelle, ce sont les coupes budgétaires qui retiennent l’attention dans les CPE. Les nutritionnistes du projet Qu’est-ce qu’on mange? ont reconnu un grand besoin en lien avec les nouvelles réalités économiques des CPE et ont pu proposer des façons moins coûteuses de manger santé et de respecter le cadre de référence Gazelle et Potiron.

Les milieux de garde sont toujours en mouvement. « Même si le projet se termine, les outils – qui ont été testés et retestés – vont demeurer disponibles et les formations vont continuer. On aimerait même étendre l’idée à d’autres régions », termine Jade Bégin-Desplantie.

 


Québec en Forme souligne 10 ans de partenariat entre le Gouvernement du Québec et la Fondation Lucie et André Chagnon en publiant une série de textes inspirants de gens ayant fait un changement au Québec.


 

, , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire