jeunes-WIXX-BSL

WIXX au Bas-Saint-Laurent : l’histoire d’un succès

Marilie Laferté

Lorsqu’ils organisent une activité WIXX, les intervenants du Bas-Saint-Laurent tombent toujours à la renverse en voyant le nombre de participants. Autopsie d’un succès.

C’est quoi, WIXX?

Importante campagne de communication sociétale orchestrée par Québec en Forme, WIXX souhaite faire bouger les préados. En plus de s’adresser directement aux jeunes, on aide les parents et intervenants à offrir des activités originales aux préados.

« WIXX permet d’ajouter du bling-bling aux activités. Ça vient bousculer les automatismes, et permet d’amener un côté créatif à l’activité physique pour lui apporter une bonne dose de plaisir », explique l’agente de développement de Québec en Forme, Mélanie Tremblay. Exit la simple partie de hockey. Dans le Bas-Saint-Laurent, on propose désormais une version WIXXÉE de ce sport traditionnel : le hockey-spaghetti, qui se joue avec une nouille de piscine. « Tout le monde joue à ça ici! C’est beaucoup plus drôle, et moins axé sur la performance. »

jeunes-WIXX-BSL(2)

Une popularité incontestable

Au Bas-Saint-Laurent, plus de 80 écoles et 50 municipalités ont intégré WIXX dans leur programmation régulière ou pour des activités spéciales, grâce à 120 partenaires. Depuis 2012, plus de 365 activités WIXX différentes ont été organisées.

« En voyant à quel point les jeunes répondent à l’appel, les partenaires (écoles, services de garde, responsables de camps de jour, etc.) se sont approprié la campagne WIXX », explique l’agente de développement Mélanie Tremblay, qui dévoile la recette de ce succès. « Au début de la campagne, en 2012, nous avons donné une formation à une trentaine de partenaires pour démystifier la campagne WIXX. Ils ont alors pu bien comprendre quels en étaient les bénéfices. »

Les activités WIXX se sont alors multipliées dans les écoles, les camps de jour, les services de loisirs, les services de garde, etc. Dans la région, on organise même des semaines de relâche WIXX!

jeunes-WIXX-BSL(4)

Des changements concrets

« Une maman de 6 garçons nous a raconté que la campagne WIXX avait permis à sa famille de faire des activités physiques qu’ils n’auraient pas faites autrement. Ça leur a aussi permis de réaliser qu’ils ne bougeaient pas beaucoup au quotidien. Pour remédier à la situation, ils se sont procuré des vélos pour pédaler en famille. Selon eux, c’est un effet concret de la campagne WIXX », raconte Mélanie Tremblay.

jeunes-WIXX-BSL(5)

Des résultats encourageants

La marque WIXX jouit d’une forte notoriété auprès des jeunes. Un sondage Léger Marketing, réalisé auprès de plus de 600 jeunes de 9 à 15 ans, dans le cadre de la campagne WIXX, indique que 74 % des jeunes de 9 à 13 ans apprécient la marque WIXX. Un taux qui dépasse les standards de l’industrie. Plus du deux tiers (69 %) des jeunes qui connaissent la marque affirment la trouver cool. Cela représente une base solide afin que les jeunes accueillent favorablement les messages de WIXX, et conservent une attitude positive envers l’activité physique.

De plus, la grande majorité (88 %) des jeunes interrogés ont l’intention de commencer à faire 60 minutes d’activité physique et sportive par jour. On peut dire que les gains des dernières années auprès des jeunes se consolident!
Pour plus de statistiques à propos de la campagne WIXX, consultez notre infographie.


Sources : Québec en Forme | mars 2016
Rapport de recherche – Coup de sonde auprès des jeunes de 9 à 15 ans, Sondages répétés réalisés par Léger Marketing en mai 2012, 2013, 2014 et 2015.

, , , , , ,

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire