(5)_8-fevrier_2016

Défi des marathons : courir à l’école pour développer sa confiance en soi

Steve Lottinville

Le défi des marathons est une initiative mise de l’avant par Karine Lajeunesse, enseignante de mathématiques à la Polyvalente des Monts de Sainte-Agathe. Passionnée de course à pied et responsable des programmes PDM Défi et Défi Pierre Lavoie au secondaire pour son école, elle décide de mettre sur pied un événement permettant de rassembler un grand nombre d’étudiants de la région et de faire partager son enthousiasme pour la course à pied et l’activité physique.

(3)_8-fevrier_2016

Découvrir la course à pied à l’école secondaire

L’objectif derrière le « Défi des Marathons » est d’offrir aux jeunes de l’école polyvalente des Monts à Ste Agathe (MRC des Laurentides) ainsi que tous les autres jeunes des écoles secondaires des Laurentides, une opportunité de découvrir la course à pied, de s’entrainer et d’adopter ce sport dans leurs habitudes de vie.

8-fevrier_2016

750 élèves de plusieurs écoles dans le Québec

Le défi permet aux jeunes à travers 3 entrainements par semaine, plusieurs évènements et un évènement régional final de découvrir les divers bienfaits de l’activité physique en ayant du plaisir à se retrouver en groupe. Le défi des marathons est un événement offrant un défi à relever aux étudiants, mais cette épreuve est également accessible et rassembleuse par son concept d’équipe. Le but est de former des équipes de 4 ou 6 participants étudiants et de courir à relais afin de compléter les 42,2 km qui constituent le marathon. L’édition 2015 a rassemblé 750 étudiants provenant de 13 polyvalentes de la région des Laurentides (de Deux-Montagne à Mont-Tremblant). La vidéo est en mesure de vous témoigner le succès du défi et principalement l’effet de cet événement sur les habitudes de vie des jeunes.

(6)_8-fevrier_2016

Un impact sur la réussite éducative chezles jeunes

En terminant, il est important de mentionner que cette belle initiative vise également la réussite éducative des jeunes. Par cette action, les jeunes moins actifs sont amenés à adopter un sport dans le cadre de leurs habitudes de vie. De plus, le défi contribue à développer un sentiment d’appartenance à l’école. Afin de se préparer à l’événement, les élèves doivent faire partie d’un club de course durant l’année scolaire contribuant au sentiment d’appartenance. Chaque élève reçoit également un t-shirt de l’événement et chaque école possède une couleur de t-shirt différente. Les jeunes s’associent donc à leur polyvalente.

(2)_8-fevrier_2016

L’activité physique au service de l’estime de soi

Finalement, cela permet de développer l’estime de soi. En valorisant la participation et l’esprit d’équipe, l’événement contribue à augmenter la confiance en soi des jeunes. De plus, la reconnaissance apportée par la participation à ce genre d’événement (publicisé et qui « sort » des portes de l’école) est un élément de motivation important.


Bon coup – Défi des marathons : changer la perception de bouger avec la course en équipe

, , , , , , , , ,

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire