agriculture-urbaine-en-famille

15 recommandations pour un conseil des politiques alimentaires à Montréal

Julie Dostaler

Ayant surveillé attentivement l’évolution du projet sur un conseil des politiques municipales à Montréal (CPA), j’ai été ravie de constater que les recommandations émises par la Commission sur le développement social et la diversité montréalaise se sont inspirées de celles proposées dans le mémoire de Québec en Forme.

Ces 15 recommandations ont été acceptées à l’unanimité par les membres de la commission lors de l’assemblée publique du 12 novembre dernier. L’adoption officielle devrait se faire en décembre par le conseil municipal. La mise en place du projet débutera d’ici l’été 2016.

Epicerie-fruits-et-legumesPlus précisément, la commission suggère à l’administration de la Ville de Montréal de :

1. confier au CPA le rôle d’expert-conseil auprès des directions municipales;

2. demander au CPA d’animer un espace de coopération régionale;

3. identifier une structure pour la réalisation d’initiatives concrètes à Montréal avec un budget minimum;

4. encourager cette structure à identifier des partenaires financiers pour contribuer à un fonds de développement de projets;

5. choisir un modèle décisionnel pour le CPA qui permettra de faire part de ses opérations financières au conseil d’agglomération de Montréal et aux citoyens;

6. identifier le maire de Montréal comme responsable du CPA afin qu’il nomme un répondant politique sur le CPA;

7. déterminer le rôle de cet élu au sein du CPA (observateur ou membre officiel);

8. mettre en place un système de recrutement et de renouvellement des membres du CPA;

9. établir un lien administratif entre le CPA et l’une des directions de la Ville, afin que les actions municipales soient plus cohérentes avec le système alimentaire;

10. accorder au CPA des ressources matérielles, humaines ou financières en collaboration avec des partenaires gouvernementaux;

11. proposer aux arrondissements de Montréal de mandater un membre de son personnel comme responsable de la question alimentaire lors des prises de décisions;

12. octroyer un siège au CPA pour les partenaires du Système alimentaire montréalais (SAM);

13. déléguer un représentant du CPA au comité́ de coordination du SAM;

14. considérer la sécurité et la solidarité alimentaires des personnes vulnérables, l’accès à une saine alimentation pour tous et la globalité́ du système alimentaire montréalais comme les trois enjeux prioritaires du CPA;

15. réviser régulièrement les enjeux prioritaires du CPA avec les partenaires du SAM.

agriculture-urbaineEn plus de rendre le système alimentaire de Montréal plus équitable, durable et collectif, ce projet sera une première au Québec. Une initiative inspirante de la Commission sur le développement social et la diversité montréalaise auquel une trentaine d’organismes a déjà collaboré. Une belle preuve du potentiel qu’offre le travail collectif en matière de saines habitudes de vie.

Un dossier innovateur que je vous invite à suivre.

Julie Dostaler
Directrice générale de Québec en Forme

Pour en savoir plus, consulter le document complet de la commission.

, , , , , , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire