Garderie - Québec en Forme

4 types de leaders pour développer de saines habitudes de vie dans votre communauté

Andréanne Renaud

Lorsqu’il est question de changer d’habitudes, de modifier une offre alimentaire ou un environnement physique afin de favoriser de saines habitudes de vie (SHV), il y a plusieurs étapes avant de passer à l’action. Je dis souvent que nous devons comprendre pour ensuite adhérer et passer à l’action. Pour se faire, les leaders positifs, que nous pouvons aussi appeler « modèles » sont très aidant afin de nous convaincre de faire quelque chose de différent. J’ai le goût de vous partager 4 types de leaders complètement différents, mais qui, par leurs gestes, peuvent faire avancer les saines habitudes de vie dans leur communauté.

Maire - Québec en Forme1.  Un éducateur ou une éducatrice de CPE

Le rôle de modèle d’un éducateur peut se traduire de diverses façons, entre autres en transmettant son plaisir de manger sainement en invitant les jeunes à découvrir une variété d’aliments, en initiant les enfants à sa passion du jardinage lors d’activités à la garderie, en favorisant le jeu actif au quotidien, mais surtout la notion du plaisir de bouger, en incitant des collègues à venir bouger à l’extérieur des heures de travail et j’en passe.

2.  Un directeur ou une directrice actif

Plusieurs exemples me viennent en tête mais je vais me limiter à quelques-uns. J’ai déjà vu un directeur d’école faire un Trottibus pour se rendre à l’école avec des élèves et, par le fait même, favoriser le transport actif en modifiant l’environnement physique autour de l’école. Une directrice portant le message des saines habitudes en étant active au quotidien avec les jeunes et qui a organisé des plages horaires flexibles en vue de maximiser l’utilisation du gymnase en dehors des cours d’éducation physique. Une direction qui a mobilisé toute l’équipe-école autour des SHV afin de définir ensemble des lignes directrices en matière de saines habitudes de vie…

QEF-im_SB-630x2513.  L’ambassadrice des saines habitudes de vie de Québec en Forme

Sylvie Bernier était de passage dans la région de la Mauricie en septembre dernier afin de faire des présentations sur les saines habitudes de vie aux élus, partenaires et intervenants du milieu. Par ses exemples concrets, ses statistiques, sa motivation et sa connaissance du milieu, elle a su convaincre les personnes présentes que la saine alimentation et le mode de vie physiquement actif sont l’affaire de tous. L’environnement dans lequel nous vivons a un impact important sur les choix que nous faisons. Elle mentionnait, par exemple, qu’en proposant des choix alimentaires sains, nous favorisons le développement d’une saine alimentation qui a un effet positif sur la qualité de vie des citoyens. Qui sait, cela mènera peut-être à la création d’une politique alimentaire dans les infrastructures sportives, les événements et les fêtes populaires dans certaines municipalités?

4.  Un maire ou une mairesse engagé

Un maire peut agir de diverses façons afin de faire rayonner les saines habitudes de vie. Il peut agir à titre de porte-parole en lançant un slogan comme « Ici on bouge » et en y adhérant dans ses actions. Il peut aussi favoriser l’élaboration de politique de zonage, de politique alimentaire ou autre. Bref, l’idée est de rendre les choix sains plus faciles à faire et les choix moins sains plus difficiles à faire!

Alors peu importe votre statut, que vous soyez parents, éducateurs, enseignants, intervenants, entraîneurs, directeurs, élus… vous avez tous un rôle important à jouer afin de changer la norme en matière de saines habitudes de vie.

Andréanne Renaud
Agente de développement
Québec en Forme

, , , , , , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire