QEF-im_SB1-630x251

Comment des jeux multisports peuvent développer la persévérance des jeunes?

Sylvie Bernier

La communauté de Mashteuiatsh était l’hôte des Jeux autochtones interbandes du 1er au 10 juillet dernier.

Stanley Volant, de la communauté Pessamit, premier chirurgien autochtone au Québec était présent lors de la cérémonie d’ouverture avec Pierre Lavoie, coprésident d’honneur des Jeux. Chef Dominique, Jonathan Germain et toute son équipe de bénévoles ont accueilli pendant 10 jours, plus de 1250 jeunes, parents accompagnateurs et chefs de mission de 16 communautés autochtones du Québec et du Labrador.

QEF-im_SB2-630x251

De g. à d. : Gilbert Dominique, Chef des Pekuakamiulnuatsh, Richard Perron, directeur régional Saguenay—Lac-Saint-Jean / Nunavik et directeur Production, Hydro-Québec, Sylvie Bernier, ambassadrice des saines habitudes de vie, Québec en Forme, François Neashit, Chef des Atikamekw de Wemontaci, Philippe Couillard, Premier ministre du Québec, Jonathan Germain, président des JAIB de Mashteuiatsh, Danielle Gill, présidente de la Caisse du Pekuakami, et Alexis Ségal, vice-président, communications et relations externes, Rio Tinto Alcan

Les jeux se sont déroulés par une très belle et chaude température ce qui représentait un défi supplémentaire pour les communautés issues du Nord-du-Québec. Le succès de participation à ces jeux multisports témoigne de leur importance comme facteur de motivation pour ces jeunes à persévérer dans leur entrainement.

Julie Girard, administratrice des JAIB de Mashteuiatsh, Sylvie Bernier, ambassadrice des saines habitudes de vie,  Québec en Forme, Jean-Charles Pietacho , Chef des Innus d'Ekuanitshit, et Gilbert Dominique, Chef des Pekuakamiulnuatsh.

Julie Girard, administratrice des JAIB de Mashteuiatsh, Sylvie Bernier, ambassadrice des saines habitudes de vie, Québec en Forme, Jean-Charles Pietacho, Chef des Innus d’Ekuanitshit, et Gilbert Dominique, Chef des Pekuakamiulnuatsh.

Bouger pour les jeunes, c’est tellement bénéfique

Sentiment d’appartenance à sa communauté, partage de culture entre eux, dépassement de soi, j’avais l’impression de revivre mon expérience des Jeux du Québec à l’âge de 12 ans. Souvenir qui marque encore mon imaginaire.

Au-delà des 13 disciplines sportives présentées lors de ces jeux, 3 autres volets étaient au rendez-vous. La culture, le développement social et la prévention étaient des sujets abordés pendant leur séjour à Mashteuiatsh sur le bord du lac Saint-Jean.

QEF-im_SB3-630x251Est-il toujours nécessaire de répéter que les habitudes de vie de nos jeunes ont un impact sur diverses facettes de leur vie? Prévention des toxicomanies, de la délinquance, du décrochage scolaire et de toutes les maladies reliées au poids telles que le diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires.

Rendre les choix santé plus accessibles

Au-delà du discours, Bouge plus mange mieux, nos élus, chefs et décideurs doivent démontrer leur leadership en modifiant les environnements dans lesquels nos jeunes vivent. Les choix sains doivent être accessibles facilement pour maintenir de saines habitudes de vie.

QEF-im_SB5-630x251Le bâton des mille rêves de Stanley Volant qu’il m’avait « prêté » pour la cérémonie de clôture m’a permis de partager mon rêve avec 7 chefs innus des communautés qui étaient présents pour le Grand Rassemblement tenu à Mashteuiatsh chaque été.


Je rêve que tous les jeunes du Québec, quel que soit leur milieu de vie, ait un environnement qui facilite un mode de vie actif et une saine alimentation tous les jours.

Bravo à toute la communauté de Mashteuiatsh pour ces jeux très réussis!

Sylvie Bernier
Ambassadrice des saines habitudes de vie, Québec en Forme
@berniersylvie | www.facebook.com/sylviebernier.officiel
www.sylviebernier.com

, , , , , , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire