QEF-im_comite-630x251

Convaincre les décideurs de la petite enfance et des écoles de travailler sur la santé des jeunes : conseils pratiques

Andréane Poliquin

Les 3 éléments mentionnés dans mon blogue précédent «Convaincre les maires et décideurs municipaux d’intégrer les saines habitudes de vie dans leur municipalité : trucs et astuces» sont toujours d’actualité.

  • utiliser un langage adapté à votre interlocuteur
  • être persévérant
  • présenter un seul projet et le pousser jusqu’au bout

Lors de la préparation de votre plaidoyer, gardez en tête que vos messages doivent faire écho aux préoccupations du milieu de la petite enfance et du scolaire. Ces dernières varient selon le milieu avec lequel vous souhaitez travailler. Cette approche augmente vos chances de les intéresser à vos projets.

QEF-im_directeur-630x251

Comment interpeller le milieu de la petite enfance?

Les centres de la petite enfance sont assujettis à la Loi sur les services de garde éducatifs à l’enfance¹. Ils ont une responsabilité envers les tout-petits. Leur objectif est que les enfants arrivent tout équipés à l’école. Pour que ce milieu devienne votre allié, avant tout, prenez le temps d’en savoir plus. Posez-vous la question : à qui je m’adresse? C’est, entre autres, en vous impliquant dans le milieu que vous obtiendrez une réponse à cette question. Savoir qui porte quel mandat vous assure de meilleurs collaborations. Bref, une bonne analyse du milieu est à faire avant d’entamer des démarches concrètes.

QEF-im_jeunesecole-630x251

Comment solliciter le milieu scolaire?

Pour intéresser les décideurs scolaires, vous devez présenter les saines habitudes de vie comme étant un élément de la réussite éducative. Pour augmenter votre taux de succès et obtenir une réponse plus rapide, adressez-vous aux bonnes personnes. Le conseil d’établissement peut vous aider à trouver la ressource adéquate. Il s’agit aussi du meilleur endroit pour présenter vos projets.

Du côté des commissions scolaires, elles ont comme mandat le développement de la communauté. C’est avec elles que vous pouvez travailler des ententes entre la ville et les écoles. Dans les écoles, ce n’est pas toujours le directeur général qui porte le dossier des saines habitudes de vie. Il y a le comité équipe-école qui peut être intéressant de consulter. Pour être entendu et soutenu dans vos projets sur la sécurité, les parents ont un bon impact donc, pensez aux comités de parents.

Souvenez-vous, plus vos messages seront en lien avec la réalité des milieux à qui vous vous adressez, plus vos projets auront la chance de voir le jour! Après tout, travailler ensemble nous permet d’aller plus loin!

Andréane Poliquin
Conseillère en communication
Québec en Forme

¹ Loi sur les services de garde éducatifs à l’enfance, Ministère de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine, Gouv. du Québec, 2006

, , , , , , , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire