orator in public

15 conseils pour faire bouger les jeunes et leurs familles : l’exemple du Bas Saint-Laurent

Frédéric Therrien

Devant l’engouement des jeunes pour la campagne WIXX – orchestrée par Québec en Forme et dont l’objectif est de faire bouger les jeunes –  le Bas Saint-Laurent a WIXXé sa semaine de relâche en proposant aux jeunes une foule d’activités WIXX. Le but premier : leur faire découvrir les endroits où ils peuvent bouger et s’amuser en plein air.

Grâce à une mobilisation régionale forte et à des gens engagés, 8 MRC de la région du Bas-Saint-Laurent ont envahi plus de 100 sites et concocté autant d’activités WIXX pour les jeunes et leur famille.

Quelle est la recette pour y arriver ? Pas de magie, mais 15 conseils judicieux :

Mobilisation locale

1- Avoir une bonne connaissance des enjeux de sa région : offre d’activités redondantes, taux de participation à la baisse, etc. ?

2- Identifier une équipe qui assumera le leadership du projet et qui pourra engager les gens du milieu.

3- Impliquer la table des loisirs municipaux dans la mise en place du projet.

4- Identifier les gens des écoles, maisons de jeunes et services de garde, qui peuvent diffuser l’information et accueillir des activés dans des lieux connus des jeunes.

5- Former les responsables des loisirs, les intervenants en service de garde et les bénévoles ; ils auront une meilleure compréhension des spécificités du projet, des outils proposés (affiches, dépliant, etc.) et des stratégies utilisées.

Communication avec les jeunes

6- Former une escouade pour animer les lieux où se tiennent les activités.

escouade-wixx2

7- Développer une programmation attrayante qui donne le goût, aux jeunes et leurs parents de sortir de la maison, malgré le froid.

8- Ajouter le logo WIXX lorsque les activités s’adressent aux préados

programmation-wixx

9- Trouver des façons différentes de proposer les mêmes activités aux jeunes : proposer une soirée de patin disco, ou du speed stack géant par exemple.

speedstack geant

10- Lancer des défis, une tonne de défis : les jeunes adorent ça !

11- Utiliser du visuel attrayant qui plait aux jeunes et non aux adultes. Truc : tester le visuel auprès d’ados avant de le faire imprimer.

Bas-St-Laurent

12- Publier des photos de l’action qui se déroule sur place sur les médias sociaux. L’objectif étant de donner le goût aux autres de participer aux activités.

WIXX-face

soccer-neige

13- Installer du pavoisement, des éléments visuels dans l’environnement des jeunes. Cela augmentera leur appréciation de l’expérience.

Stunt-wixx

Communication avec la communauté

14- Affichez-vous dans les lieux de fréquentation des jeunes et leur famille, centre de ski, piscine municipale, service de garde, etc.

15- Utiliser les médias locaux en les invitant à animer ou à participer à vos activités. Les médias ont souvent comme mandat de faire rayonner de telles initiatives.


Bravo aux gens du Bas Saint-Laurent qui, par leur engagement auprès des jeunes, ont non seulement su intégrer la campagne WIXX dans leur communauté, mais leur ont également fait vivre une expérience favorable et positive de l’activité physique.

Une réalisation de:

  • Olivia Proulx-Brisson, ville de Rimouski
  • Kariane Lavoie, municipalité de Saint-Donat
  • Flora Charlet, table saines habitudes de vie des Basques
  • Mélanie Castonguay, table saines habitudes de vie de La Mitis
  • Michèle Pâquet, table saines habitudes de vie de La Matanie
  • Karen Van Hove, table saines habitudes de vie de La Matapédia
  • Sophie Bérubé, table saines habitudes de vie de Rimouski-Neigette
  • Isabelle Dumont, table saines habitudes de vie du Témiscouata

Saviez-vous que :

  • 70 % des jeunes de 9-13 ans connaissent la marque WIXX
  • 88 % de ces jeunes l’apprécient

Encore plus de statistiques : cliquez ici

, , , , , , , , ,

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire