Défi santé 5/30

Trois avantages pour une municipalité de participer au Défi Santé 5/30 : l’exemple de Montréal

Valérie Vivier

À titre d’agente de développement de projets régionaux, j’ai eu la chance de participer au lancement officiel du Défi Santé 5/30 Équilibre 2015 qui avait lieu le 22 janvier dernier au Musée des Beaux-Arts de Montréal.

Je suis très heureuse de constater que, pour une deuxième année consécutive, TOUS les arrondissements de Montréal emboîtent le pas et s’inscrivent au Défi Santé 2015.

Tous les arrondissements de Montréal participent au Défi Santé 2015

Cette inscription n’est pas un acte simple à mes yeux : cela témoigne du mouvement qui se vit actuellement en faveur des saines habitudes de vie à Montréal! Que ce soit par le biais du travail de concertation de Montréal physiquement active et du Système alimentaire montréalais, ou encore par l’influence de la Politique du sport et de l’activité physique adoptée par la ville de Montréal en décembre dernier.  Aujourd’hui, cela se traduit par la participation de 19 arrondissements et de la ville centre à un grand mouvement collectif qui stimule toute la population à prendre sa santé en main.

arrondissements montéal3 avantages pour une municipalité de s’inscrire au Défi Santé

Cette inscription est un moyen supplémentaire que les municipalités se donnent pour rendre accessibles leurs équipements, faire connaître leurs infrastructures et inciter la population à bouger plus et à manger mieux. Les municipalités cherchent souvent de nouvelles façons de rejoindre les familles et de faire bouger les inactifs? Le Défi Santé est un outil facile d’utilisation pour toucher ces clientèles.

Et pour couronner le tout, je suis encore plus fière de voir que le maire de Montréal, Monsieur Denis Coderre, dont l’influence n’est plus à démontrer autant dans la ville qu’à l’échelle de la province, accepte de relever le Défi Santé 2015! (voir notre nouvelle à ce sujet) Le fait qu’il décide d’intégrer l’activité physique à son horaire si chargé et ce, accompagné du champion olympique de ski Alexandre Bilodeau, caractérise bien ce mouvement d’entrainement présent dans la métropole.

Les saines habitudes de vie s’implantent à Montréal

Depuis les deux dernières années, je vois à Montréal cette volonté, exprimée par le milieu municipal, d’agir concrètement pour offrir des occasions de bouger et de manger mieux à la population. Cette volonté influence aussi les grands réseaux et j’encourage les élus, les décideurs et tous ceux qui ont aussi cette volonté de changement, à poser des gestes simples et concrets pour faire partie de ce grand mouvement qu’est le Défi Santé 2015!

Valérie Vivier
Agente de développement – projets régionaux, Montréal
Québec en Forme

, , , , , , , , , , , , ,

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire