Jardin communautaire

Comment «mangez mieux» en famille : un projet de jardin frais sur un balcon

Mélanie Tremblay

Voici la petite histoire d’un milieu où l’aide alimentaire n’est pas offerte à l’année et où on retrouve des intervenants motivés à faire un pas de plus pour leur communauté. Ajoutez à cela de la débrouillardise,  de belles collaborations et un peu de sous et vous obtiendrez « Un jardin sur mon balcon ». Mais surtout, des familles qui ont appris que la saine alimentation, c’est plus simple qu’on peut penser!

Qui de mieux pour vous raconter cette histoire que Josée Gamache-Rioux, nutritionniste passionnée, partenaire engagée mais surtout, une fille pour qui bien manger c’est l’affaire de toute une communauté!

L’idée est née d’une réunion où l’on devait effectuer un bilan du programme en aide alimentaire « Mangez mieux ». Des intervenantes de la Cuisine collective Croc-ensemble, de la Table des saines habitudes de vie, de Ressources Familles et du CSSS des Basques, ont fait face à 3 enjeux :

  • L’absence de distribution des paniers de fruits et légumes durant la période estivale.
  • L’accès limité à un lopin de terre pour jardiner chez la majorité des participants.
  • Le souhait de «bonifier» le contenu éducatif associé à la distribution des paniers.

Découverte et variété ont donc été au rendez-vous cet été pour les familles du programme Mangez mieux de la MRC des Basques. Elles ont profité des plaisirs de l’agriculture urbaine : suffit d’un bac de jardinage, de quelques semis et … d’un balcon!

manger mieux en familleTomates cerises, fines herbes variées, carottes et laitues à portée de main, une belle opportunité de jardiner en famille et d’en apprendre davantage à propos de la provenance de ces aliments. De quoi donner le goût aux jeunes de cuisiner et de savourer ces beaux légumes frais.

À l’été 2013 : 15 familles

Une quinzaine de familles ont reçu leur bac «clé en main»; les plantations furent réalisées par le groupe de la Ferme-École. Les familles ont eu à entretenir et arroser leur jardin pour bien sûr profiter de la récolte tout au long de l’été.

À l’été 2014: plus de 20 familles

Une douzaine de familles additionnelles ont adhéré au programme et ont reçu un bac complet!

Une expérience supplémentaire attend les familles ayant reçu leur bac en 2013 : l’ensemencement! Des plants en pot leur ont été distribués afin qu’ils procèdent eux-mêmes à cette étape.

Qui sait, pour l’année suivante, peut-être que quelques familles voudront tenter l’expérience des semences au printemps?

Ce beau projet est rendu possible grâce au soutien financier de Québec en Forme et à ces 3 facteurs de réussite :

  • Le bac de jardinage est offert gratuitement pour être réutilisé d’année en année!
  • La collaboration avec la Ferme-École a permis d’obtenir un bac de qualité construit localement.
  • En bois, avec des dimensions d’environ 30 x 150 cm (12 x 60 pouces), ayant fière allure sur les balcons, le bac fait des envieux dans le voisinage!

En espérant que ce projet donne le goût à quelques familles de pousser l’expérience encore plus loin, nous souhaitons augmenter la variété des semis offerts pour l’été 2015.

Qu’est-ce que le projet « Mangez mieux »?

Ce projet relève de l’Agence de la santé et des services sociaux du Bas-Saint-Laurent. Cette organisation gouvernementale octroie à la Cuisine collective Croc-Ensemble des Basques une subvention, dont le but est de favoriser l’adoption et le maintien de saines habitudes alimentaires auprès des jeunes et des familles moins nanties. L’objectif est de fournir un petit coup de pouce afin que ces citoyens soient mieux outillés pour développer leur autonomie alimentaire.

Qu’est-ce que la Ferme-École?

La Ferme-École est un organisme à but non-lucratif qui vise à donner à des individus ayant des besoins particuliers, accès à une ferme dans le but de développer leur estime personnel et employabilité. La Ferme-École est située à Notre-Dame-des-Neiges, dans la MRC des Basques. Elle permet aux participants, surtout des jeunes, d’apprendre à l’aide de la production maraîchère, de l’ébénisterie, du soudage, de la forge et autres travaux essentiels au quotidien d’une ferme.

Josée Gamache-Rioux, Dt.P.
Nutritionniste, Agente de prévention et promotion SHV | CSSS des Basques

Mélanie Tremblay
Agente de développement, Bas-Saint-Laurent
Québec en Forme

, , , , , , , , ,

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire