boisson sucre

Fini les boissons énergisantes dans les édifices municipaux : Dolbeau-Mistassini fait le choix santé

Sylvie Bernier

Lors des derniers mois, dans le cadre de ma tournée régionale, j’ai rencontré plusieurs acteurs municipaux motivés à faire bouger les choses, à mettre en place les pistes proposées pour améliorer les habitudes de vie des résidents de leur municipalité.

Chaque fois, je suis ravie de constater que ces échanges provoquent des changements concrets chez vous. Après tout, c’est le but.

À l’occasion du conseil municipal du 25 août dernier, les six conseillers ainsi que le maire de Dolbeau-Mistassini, charmante localité située au Saguenay-Lac-Saint-Jean, ont voté (à l’unanimité!) contre la vente de boissons énergisantes dans les édifices municipaux. Quelle bonne nouvelle!

Lorsque l’on sait que 43 % des élèves du secondaire ont déjà consommé des boissons énergisantes, que le taux de sucre présent y est extrêmement élevé et que, malheureusement, ce type de boisson est en vente dans les lieux sportifs fréquentés par les adolescents¹, on ne peut qu’applaudir ce genre de décision.

Le maire de Dolbeau-Mistassini, M. Richard Hébert, a été sensible aux propos sur l’obésité croissante chez les jeunes. Je le salue, lui et son conseil, pour la législation mise en place.

Je lance un défi à toutes les autres villes au Québec qui n’ont pas encore adhéré à ce genre de pratique : proposer, en complément de l’offre alimentaire actuelle, un choix d’aliments sains. Prendre de telles décisions pour faire des saines habitudes de vie une priorité pour les municipalités, M.Hébert et les élus nous ont prouvé que c’est à notre portée.

Plan d’action pour favoriser le changement durable des mentalités : bouger plus et manger mieux

Faisons comme la Ville de Dolbeau-Mistassini et inspirons-nous des actions mises en place pour amorcer le changement :

  • Offrir un menu alternatif dans les centres sportifs de la municipalité en proposant des collations santé. En étant conscient de l’impact de l’alimentation, Dolbeau-Mistassini permet aux jeunes et aux familles de faire des choix réels en matière d’alimentation.
  • Organiser des activités pour les jeunes afin de les faire bouger. Tous les samedis de l’été, les jeunes de 8 à 12 ans étaient invités à venir bouger dehors dans les parcs de Dolbeau-Mistassini et à « crinquer leur pouls » lors des Samedis en folie WIXX! Le simple fait de jouer dehors régulièrement peut faire une importante différence.

Je suis tellement fière d’être l’ambassadrice d’un organisme comme Québec en Forme et d’initier avec vous des changements positifs, sains et durables. Continuons notre bon travail! Ensemble nous y arriverons!

À très bientôt!

Sylvie Bernier | @berniersylvie
Ambassadrice des saines habitudes de vie
Québec en Forme

 

¹ Source : Coalition Poids – Portrait de la situation – Consommation de boissons sucrées 


 

Vous aimeriez entreprendre le même genre de démarche? Vous désirez obtenir plus d’informations? Cliquez ici

 

, , , , , , , , , , , , , , , ,

2 Responses to Fini les boissons énergisantes dans les édifices municipaux : Dolbeau-Mistassini fait le choix santé

  1. Normand Brassard 17 septembre 2014 at 15 h 34 min #

    Bonjour Sylvie

    Toutes les municipalités de la MRC Maria-Chapdelaine ont adoptées la résolution interdisant la vente de boissons énergisantes dans les édifices municipaux. J’espère que nous sommes la première MRC au Québec.

    Au plaisir

    Normand Brassard
    DG CSSS Maria-Chapdelaine

Laisser un commentaire