environnement favorable

Créer un environnement favorable aux saines habitudes de vie: 10 000 convaincus et vous?

Sylvie Bernier

Quand il est question de saines habitudes de vie, je réfère à l’importance des environnements qui se doivent d’être favorables afin de nous permettre une plus grande accessibilité aux choix sains, pour que ce soit facile de bouger et de mieux manger. Il faut donc penser et développer nos milieux de vie en ce sens. Les solutions pour de tels milieux sont aussi vastes que variées.

Saviez-vous que le Comité québécois de formation sur les saines habitudes de vie, grâce au support financier de Québec en Forme, a mis sur pied une session de sensibilisation sur les environnements favorables? La coordination nationale de ce projet a été confiée à la Faculté d’éducation physique et sportive de l’Université de Sherbrooke et l’on compte des formateurs dans toutes les régions du Québec. Lancée à l’automne 2012, cette opération de sensibilisation a réellement pris son envol à l’hiver 2013, si bien que le printemps dernier, ils ont enregistré leur 10 000e participant au cours de 650 sessions. Le taux de satisfaction des participants a atteint 93 %, c’est donc dire la qualité du contenu partagé lors de ces rencontres.

Une session de seSylvie Bernier en Estriensibilisation sur les environnements favorables c’est quoi?

Cette session de sensibilisation répond à trois objectifs principaux soit, celui d’informer des problèmes d’obésité et leurs conséquences, de comprendre l’effet des environnements sur nos habitudes de vie et de réfléchir afin de créer des environnements plus favorables.

L’intention derrière ça, c’est de doter un maximum d’acteurs-leviers (ceux qui peuvent changer des choses) et de soutien (ceux qui les soutiennent) d’une vision commune des environnements favorables à un mode de vie physiquement actif et à une saine alimentation.

Je me permets de partager avec vous le témoignage du maire de Donnacona, Monsieur Sylvain Germain, parce qu’il transmet bien l’esprit dans lequel cette rencontre se donne et ce qu’elle permet d’en retirer.

« J’ai assisté à la session de sensibilisation offerte par Québec en Forme sur les environnements favorables en souhaitant que celle-ci m’apporte des éclairages sur des réflexions déjà entamées. Les échanges constructifs portaient sur le maintien, la bonification ainsi que la création d’environnements favorables en collaboration avec des acteurs du milieu. Cette séance m’a apporté les outils nécessaires pour réfléchir, analyser, concrétiser et mettre en avant-plan ces actions avec la réalisation de certains projets. »

À votre tour!

J’encourage donc fortement les gens engagés dans les milieux scolaire, municipal, de la santé ou de la petite enfance à suivre cette session de sensibilisation. C’est gratuit et les formateurs se déplacent partout en région. Faites-en la demande!

Ensemble, avec une même vision, je suis convaincue que nous réussirons plus rapidement et plus efficacement à construire des environnements favorables à des choix sains.

Rendez-vous sur le portail Veille action pour voir un aperçu de la session de sensibilisation et consulter la liste des formateurs en région.

Bonne session de sensibilisation!

Sylvie Bernier | @berniersylvie
Ambassadrice des saines habitudes de vie
Québec en Forme

, , , , , , , , ,

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire