de la terre

Quand le jardin livre ses fruits… bien au-delà de l’aliment

Nicole Michaud

J’ai eu la chance il y a quelque temps de découvrir un jardin aux milles merveilles… oui oui! au moins 1000!  Je vous en livre ici un aperçu.  Pour vous situer, tout a débuté au Patro Roc-Amadour, où l’idée de réserver une parcelle de terrain pour développer un jardin collectif a germé alors qu’un projet de rénovation de la cour arrière prenait forme.  La verdure faisant son œuvre, il n’en fallut pas beaucoup plus pour dévoiler tout le potentiel que pouvait receler cette initiative maraîchère.

La rencontre des gens

Le jardin se révèle un véritable lieu d’animation et de rencontre où grands et petits, ressources d’entreprises recherchant des occasions d’agir dans la communauté, personnes isolées, citoyens actifs d’ici ou d’ailleurs tissent des liens. La mixité et l’inclusion de tous font de ce lieu un endroit où les frontières et les solitudes n’existent plus.

L’expérience de l’alimentation bonifiée

Jardiner c’est d’abord s’activer, nous dit l’animatrice du volet éducatif. Puis permettre aux enfants de s’exprimer, d’apprendre les mots pour nommer ce qu’ils découvrent, d’éveiller leur sens en dégustant ce qu’ils récoltent… de belles idées pour soutenir le développement du goût et de saines habitudes de vie chez les enfants.

La saine alimentation accessible dans la dignité

La sécurité alimentaire c’est aussi le droit d’accès, dans la dignité, aux aliments sains. Le projet de jardin tel que pensé par les partenaires du Patro a ceci d’original qu’au jardin collectif, opéré par un comité de participants, s’ajoutera un champ de production qui vise à distribuer les récoltes via le service d’entraide, les cuisines collectives, des activités d’économie sociale…  De véritables alternatives au dépannage alimentaire qui s’inscrivent sur un continuum de reprise de pouvoir par les personnes.

Des décideurs qui s’engagent dans le projet Une terre, une serre

Les directeurs du Service d’Entraide et du Patro Roc-Amadour y ont cru et y croit toujours.  L’un a su mousser l’intérêt de l’autre, qui a su convaincre son conseil d’administration… ainsi que bien d’autres collaborateurs et partenaires!  Le projet Une terre, une serre est inscrit dans les priorités de développement du Patro Roc-Amadour.

Je vous invite à visionner la capsule Bon coup – Une terre, une serre que vous retrouvez sur le site de Québec en Forme. Je vous souhaite un bel été de chaleur… et une récolte abondante!

Pour en savoir plus au sujet du continuum en sécurité alimentaire, consultez la fiche thématique de Québec en Forme: Le point sur la sécurité alimentaire.

 

Nicole Michaud
Conseillère en alimentation
Québec en Forme

, , , , ,

Aucun commentaire.

Laisser un commentaire