EQDEM

Agir dès la petite enfance pour un meilleur développement moteur

Eric Myles

Les premiers résultats de l’ Enquête québécoise sur le développement des enfants à la maternelle 2012 (EQDEM) ont été publiés hier matin par l’Institut de la statistique du Québec. J’étais atristé de constater qu’au Québec, 26 % des enfants à la maternelle sont considérés comme vulnérables dans au moins un des domaines de développement suivants : la santé physique et le bien-être, les compétences sociales, la maturité affective, le développement cognitif et langagier et les habiletés de communication et de connaissances générales.

Nous savons qu’un bon développement moteur a une influence positive sur les dimensions physique, sociale, affective, cognitive et langagière de l’enfant. Mieux encore, un enfant qui bouge a tendance à maintenir un mode de vie actif à l’adolescence et à l’âge adulte. C’est pourquoi Québec en Forme et des centaines de partenaires de partout au Québec se préoccupent du développement moteur chez les jeunes.

La quasi-totalité des communautés du Québec a mis sur pied des projets qui favorisent un bon développement moteur chez le jeune et nous en sommes fiers! Pour vous illustrer le type d’intervention qui se déploie, nous avons capté un bel exemple réalisé par Québec en Forme Rouyn-Noranda : L’intégration de la psychomotricité chez les enseignants du préscolaire.

Autre statistique à garder en tête : «La proportion d’enfants vulnérables dans au moins un domaine est plus élevée dans les écoles considérées plus défavorisées que dans les écoles dites favorisées.» Nous devons être créatifs et novateurs dans nos démarches et mieux rejoindre ces communautés sur ce point afin de diminuer ces impacts négatifs dans les groupes moins nantis.

Je crois qu’il est important que tous les acteurs qui gravitent autour des enfants leur donnent dès la petite enfance du temps et diverses occasions de bouger et d’explorer. Et plus nous agirons tôt, plus nous aurons une génération de jeunes actifs, en santé et éduqués.

Eric Myles

Directeur général de Québec en Forme

, , , ,

Trackbacks/Pingbacks

  1. La motricité libre, un regard différent face à l’enfantBLOGUE QUÉBEC EN FORME - 14 février 2014

    […] Pour l’équipe régionale de Québec en Forme en Montérégie, le développement des habiletés motrices est un des leviers importants du développement global des tout-petits. Il faut donc agir dès la petite enfance pour favoriser l’acquisition d’un mode de vie actif. […]

Laisser un commentaire