Une initative « flyée » pour faire bouger les jeunes de Stockholm

Marie-Claude Blais

Face à l’explosion du nombre de jeunes Suédois en surpoids – qui est due, comme dans de nombreux pays, à un trop de temps passé devant la télévision à grignoter –, Kristina Tham Sterner a eu une idée originale.

Pour inciter les jeunes à bouger de leurs canapés et entreprendre une activité sportive, elle s’est appuyée sur un constat simple : beaucoup d’entre eux ne sortent plus à cause des jeux vidéo. Par ailleurs, ils sont très nombreux à utiliser leur mobile pour jouer. Partant de là, elle a décidé de créer une application iPhone qui transforme la ville et ses rues en un terrain de jeu géant.

L’application soutenue par Adidas et baptisée « Stockholm Movement » utilise le système de géolocalisation, l’accéléromètre, le gyroscope et la réalité augmentée pour reproduire l’univers de Super Mario sur l’écran de votre iPhone et vous donner l’impression d’être le petit plombier.

Découvrez le concept dans cette vidéo.

,

9 Responses to Une initative « flyée » pour faire bouger les jeunes de Stockholm

  1. Lorrain Leduc 25 mai 2011 at 15 h 30 min #

    C’est tout vrai, ça ? Parce que si c’est le cas, c’est absolument génial et mérite d’être expérimenté…

  2. Frédéric Therrien
    Frédéric Therrien 25 mai 2011 at 18 h 43 min #

    Je veux jouer 😉

  3. sam kwan 27 mai 2011 at 16 h 18 min #

    yéé + d’écran……Sarcasme à part, superbe idée sauf pour la question de sécurité. C’est comme du géocatching adapté à la Génération C urbano-socialement mésadaptée.
    Bien cool, ces activités nouvelles tendances, jusqu’à temps qu’il y a blessure ou mort inhérente. Des exemples concrets: le slackline, le planking, le parkour, du base jumping, etc.
    Bref, au moins ça les fait sortir en public et interagir, moindrement…

    • Marie-Claude Blais
      Marie-Claude 1 juin 2011 at 8 h 25 min #

      En effet Sam. Je ne sais pas comment le volet sécurité à été prévu dans cette initiative plutôt innovante. Il faudrait que je pousse un peu plus loin la recherche à cet effet. Je te tiendrai au courant si je mets la main sur quelque chose.

      • Sylvie Charbonneau
        sylvie charbonneau 7 septembre 2011 at 13 h 24 min #

        Allo, je me joins à la discussion sur le tard…. Sur la question de la sécurité, je me demande si on n’en fait pas un peu trop? À partir du moment où on « joue dehors », y’a des risques…que ce soit à vélo, en planche, en patins…ou même à pieds !

        • Sylvie Durand
          Sylvie Durand 23 septembre 2011 at 23 h 50 min #

          D’accord avec Sylvie: je suis plus du style à dire « Au moins, y bougent ».

  4. samkwan 20 septembre 2011 at 13 h 09 min #

    drôle, j’suis même pas parent, donc, la question de  »safety first » m’interpelle très peu. Mais le sens du jeu, le jeu libre, le jeu extérieur, tout à fait pour, en tant que libertain, récréologue et jeune d’aĝe et d’esprit…

    C’est juste que je vois tellement de jeunes dérivés sur leur cell, l’autre jour j’ai sauvé une ado qui ne regardait pas en traversant la rue…Négligence ou simple inattentivité? Norme ou comportement individuel? Avec la prolifération des écrans mobiles, je prédis un vrai enjeu prochainement (où dès qu’il ait un grand incident médiatisé).

    Aussi, bien beau le jouer dehors pour de jeunes enfants, mais les ados,  »jouer » c’est une autre histoire. D’autres exemples flyés….le batmanning, le coning, le car surfing…
    Bon j’suis loin, mais youtubez ça!
    A+

    • samkwan 9 janvier 2012 at 16 h 42 min #

       »
      Luckily, filmmaker Casey Neistat (who compares texting while walking with both drunk driving and smoking crystal meth) has teamed up with the New York Times for an in-depth (and hilarious) investigation into this growing phenomenon, and has produced ‘A guide for texting safey and etiquette’. Watch it right here.
       »

  5. Vanessa Malenfant 9 novembre 2011 at 8 h 50 min #

    C’est super! Est-ce qu’on peut l’avoir dans notre ville? Adidas, aidez les jeunes d’Amqui aussi!

Laisser un commentaire